Ann’Art Factory
Atelier de Peinture décorative traditionnelle et décoration d’intérieur dans l’ouest lyonnais

meuble bohême

Le style ethnique et les meubles peints

Je vous propose ici de découvrir ensemble le style ethnique. Ce style est intéressant pour ce qui nous concerne puisque nous allons parler de meubles peints… ou pas ! Je vous invite ici à découvrir cette tendance déco et de la mettre en œuvre de façon simple dans votre intérieur en vous expliquant les projets décoratifs à réaliser sur votre mobilier.

 

Commençons tout d’abord par lister nos mots clés, ceux auxquels nous devons nous reporter sans cesse, pour rester dans le style et ne pas dévier (sous peine de tout louper, ou d’entasser des objets déco et meubles disparates). Alors voici les grands axes : confort, voyage, chaleureux, tamisé, accueillant, exotisme, aventure, raffinement, « magie », civilisations étrangères… Chaque meuble ou objet doit correspondre à un de ces mots clés.

Je vais vous présenter ici plusieurs pièces de la maison car le style ethnique peut s’adapter à tous les univers (espace réception, espace repos, salle de bain…).

Style ethnique minimaliste 
Bois et matières

Style ethnique voyageur et aventurier
Couleurs chaudes et matières naturelles
Style ethnique sobre et géométriques
Noir et camaïeux de beiges

Quelques petites précisions sur le style ethnique.

Espaces et volumes :

Les espaces qui se prêtent le mieux au style ethnique sont décloisonnés, vastes et comportent parfois des estrades. Les assises des canapés, des chaises, des fauteuils sont basses. Ainsi on privilégiera des poufs, de petits tabourets ou des empilements de coussins de sol en guise d’assises. Dans le salon ou la chambre, ces assises seront rejetées en périphérie.

Couleurs :

ici, le choix est assez large, mais attention à l’impression d’ensemble que l’on souhaite donner. Dans le style ethnique voyageur/aventurier on préfèrera les couleurs chaudes qui rappellent les épices, la cannelle, le safran, les baies de poivre… bref, les voyages lointains, les inspirations venues des comptoirs indiens et asiatiques des XVII° et XVIII° siècles. Ainsi les teintes ocres, jaunes foncées, terre de sienne seront du plus bel effet.

Mais on peut également opter pour des camaïeux de beige, taupe, crème et blanc rehaussés de touches noires lorsque l’on souhaite un style ethnique chic, sobre et/ou minimaliste. Dans ce cas, on se pose la question suivante : est ce que l’objet ou le meuble que j’intègre dans mon intérieur présente une couleur « naturelle » ?

Matières :

Un sol mot d’ordre, des matières NATURELLES ! Les sols doivent être recouverts de parquets bois (clairs ou sombres, usés et vintage, de récup… évitez le parquet flottant tout neuf ou le parquet bien lustré comme chez mamie… c’est moins chic et pas vraiment dans le thème !). Les tomettes ou le tadelakt sont également une valeur sûre (au sol mais également aux murs dans une cuisine ou une salle de bain). Pour les accessoires on privilégie le lin, le coton, le macramé, l’osier et le rotin, la poterie, le papier mâché, les tapis coco, les branchages (attention, pas forcément du bois flotté, ambiance plus marine), les épices.

Mobilier et accessoires : les meubles sont bas, on vit au ras du sol… Ainsi les lits et les assises ne doivent pas dépasser les 50-60 cm de hauteur. On peut ajouter des estrades si vraiment on ne peut se résoudre à être si près du plancher des vaches ! Pour le lit, dans la chambre, l’estrade sera du plus bel effet. Les tables et les assises restent également peu élevées. Pour les accessoires on opte pour des pots, jarres et photophores en terre cuite brute, des plaids, des tissus, des coussins à motifs géométriques, des fourrures (synthétiques… ne soyons pas cruels !), des tentures, des attrapes rêves, des objets d’artisanat local rapportés de voyages lointains (Amérique du Nord pour les influences indiennes par exemple, mais aussi Asie, Afrique…). Rajouter des paniers d’osier en guise de rangement est pratique et bienvenu. Et, bien entendu des crânes d’animaux (on en trouve facilement dans les boutiques déco en plâtre notamment ; je vous renvoie ici vers une artiste merveilleuse qui peint des crânes : Miss Vitriol, que vous trouverez sur Insta très facilement). Les masques, notamment africains et indonésiens pourront créer un effet « retour de voyage » indéniable. Enfin, les plantes (au sol avec de jolis cache-pots en terre, suspendues dans des macramés) apporteront une touche naturelle intéressante.

 

Lumière : La lumière naturelle est privilégiée, comme souvent, mais il est intéressant ici d’essayer de tamiser l’éclairage en apportent de multiples touches notamment avec des bougies, des photophores, des lanternes chinoises…

 Alors comment mettre en œuvre ce style décoratif sur notre mobilier ?

Voici quelques conseils…

Choix des teintes, des techniques, des finitions

Comment mettre en œuvre sur nos meubles un projet décoratif qui puisse convenir pour un intérieur ethnique ?

 

Le choix des couleurs :

Les teintes seront différentes si on veut s’inspirer du style ethnique aventurier/voyageur ou si l’on préfère le minimalisme et la sobriété.

Pour imprimer la marque du voyage et de l’aventure on optera pour des couleurs chaudes, naturelles et inspirées de toute la gamme d’épices, comme expliqué plus haut : ocre rouge et jaune, terres naturelles, les noirs mais par touche. On peint alors en donnant un effet usé : à la bougie, en ponçant, en abimant (cf. newsletter de février). Il faut donner l’impression que le meuble a du vécu, une patine, qu’il revient de loin…

On peut également s’inspirer du mobilier à motifs peints en provenance d’Asie (buffets chinois, commodes et chiffonniers népalais…). Certes, là c’est beaucoup plus de travail que pour une peinture simple. On peut alors utiliser des pochoirs (géométriques ou mandalas), des transferts d’image ou tout simplement du décopatch si on ne se sent vraiment pas de peindre tout ce décor. Attention, dans le cas de ce type de peinture, un seul meuble suffit pour ne pas surcharger la décoration, d’autant que l’on peut intégrer ici des verts, des rouges, des bleus à la gamme chromatique de départ.

On peut enfin copier l’inspiration bohème chic. Dans ce cas on laisse certaines parties de son meuble en bois brut (clair de préférence) et on ne peint que par endroits (façades des tiroirs par exemple). Là encore, les pochoirs, transferts et autres décopatch peuvent vous aider !

 

Si on souhaite en revanche une ambiance plus minimaliste, monochrome ou en camaieux on opte pour le bois brut. Donc le mot d’ordre : je ponce et je reponce, je décape, je mets à nu ! Et ici, toutes les teintes et essences de bois sont valables. Les bois sombres et exotiques sont d’un très bel effet mais un meuble en chêne clair s’accorde également très bien. N’oubliez pas le fond dur après votre ponçage pour un bel effet. Enfin, les meubles en rotin et en osier peuvent être intégrés sans modération.

Les finitions :

Elles sont toutes possibles mais attention au choix de départ (voyageur ou minimaliste). Dans le cas de meubles peints avec des couleurs et des motifs on peut se permettre à la fois des finitions brillantes, satinées ou mates. Dans le cas du bois brut, il vaut mieux privilégier les finitions mates ou cirées (le bois vernis risquerait de donner une ambiance plus « montagne » qu’ethnique, surtout s’il est clair).

 

Meubles et éléments décoratifs à chiner pour un intérieur ethnique

Et quelques sources d’inspiration…

Dans le cas du style ethnique presque tous les meubles, de tous les styles peuvent se prêter à ce type de décor, même les petits buffets d’inspiration scandinave des années 1950… On peut donc mettre en œuvre ce style sur des commodes, des buffets, des chevets, des tables basses. On évitera simplement les meubles très typés (années 20-30 à motifs géométriques très art déco par exemple) et les meubles très hauts (souvenez vous, on vit au ras du sol…).

Petit coffre à tiroirs d’inspiration tibétaine

 

Petit meuble à tiroirs d’inspiration tibétaine
On retrouve sur ce petit buffet les teintes chaudes d’épices
Style Gypsy – bois brut et façades peintes en couleurs et à motifs géométriques
Petit buffet scandinave… et pourtant franchement gypsy !
Meuble de métier en bois brut
Table de salle à manger/cuisine
Bois brut grisé
Cuisine ethnique gypsy 
Colorée, fraiche, ethnique
Attrape rêve plumes
Et en macramé c’est parfait aussi
Voilà ! Avec ces quelques astuces et techniques, à vous l’intérieur ethnique de vos rêves ! A vos pinceaux !
SI VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS OU VOUS INITIER AUX TECHNIQUES DE PEINTURES SUR MOBILIER, CONTACTEZ MOI OU VENEZ ME VOIR A L’ATELIER.