Publié le Laisser un commentaire

Le style kinfolk en décoration d’intérieur

Le style kinfolk en décoration d'intérieur

Le style kinfolk en décoration d'intérieur

Ce mois-ci je vous présente le style déco Kinfolk. Si ce style se présente avant tout comme un art de vivre, je vais essayer de vous présenter ses principales caractéristiques décoratives et comme toujours, sa mise en œuvre chez vous. Je ne suis pas adepte, vous le savez, de la « slow déco » et des tendances aseptisées mais, cette fois ci, je me lance sur un style beaucoup plus « soft » que d’habitude. Alors, qu’est-ce que le « Kinfolk » ? Comment le mettre en œuvre chez nous facilement ? Et surtout, est-on sensible à ce mode de vie ? La déco Kinfolk s’inspire largement des styles bohème, rustique, campagne, vintage mais dans une version plus épurée et minimaliste.

Comme toujours voici une liste de mots clés auxquels se rapporter lorsque l’on investit dans des accessoires ou que l’on cherche une disposition, un agencement : bohème, scandinave, vintage, minimaliste, rustique, rétro, mix and match, slow life, convivialité, nature, végétal, design, champêtre, folk, dépouillement…

Le style Kinfolk s’inspire au départ du mode de vie amish aux Etats Unis. Naît à Portland le design d’intérieur Kinfolk souhaite un retour aux sources et à la nature, loin du mode de vie effréné de la vie urbaine actuelle, avec des intérieurs « refuges » éloignés de la société de consommation sous toutes ses formes. Mais surtout, comme un art de vivre, le courant Kinfolk met à l’honneur le plaisir du partage, des grandes tablées d’invités et de la nourriture saine et naturelle. Bref, le retour à des choses simples. Alors vous l’aurez compris, pas d’accumulation, pas de total look, on pioche dans les styles bohème, vintage, scandinave et rustique et on mixe. C’est ce mélange (soft) qui fait le succès du Kinfolk. Attention, il faudra toutefois bien faire la différence avec le style scandinave. Même si l’inspiration bois clair, tons neutres, épure et minimalisme s’impose, le Kinfolk sera moins policé, plus imparfait, inspiré du folklore rural, de la terre avec des accessoires et des matériaux patinés par le temps. Alors mixez habilement les courants bohème, scandinave, rustique et vintage ! Ce qui est intéressant ici c’est qu’il en découle des intérieurs nombreux et variés qui dépendront de nos penchants décoratifs.

Les principes de bases : espaces et volumes

Pour un intérieur Kinfolk les espaces et les volumes n’ont que peu d’importance. En effet, que l’on possède un ensemble de petites pièces ou un vaste plateau on peut mettre en œuvre cette décoration chez nous. Le seul frein, si vraiment la pièce à vivre est très exigüe c’est la grande table rustique en bois, presque indispensable ici. On pourra, dans ce cas, miser sur l’extérieur ou créer un espace mixant salon/salle à manger convivial. En revanche, pour toutes les autres pièces de la maison, les petits espaces cosy conviendront parfaitement.

Un bureau kinfolk - Influence campagne mais plus moderne

Les principes de bases : les couleurs

Les couleurs doivent rester neutres et naturelles. Ainsi, toutes les teintes de beige, les couleurs minérales et le bois blond seront à privilégier. En revanche, la grande différence avec le style scandinave c’est la présence de couleurs plus vives notamment avec les plantes vertes mais également avec quelques objets déco (vases, tapis ou tentures par exemple). Bref, optez pour une (une seule) pièce colorée (en complémentaire ou en camaïeu) pour raviver l’ensemble. Les teintes inspirées de la terracotta seront du plus bel effet mais également le bleu, le vert, le jaune et le rouge.

Des plantes vertes et un tableau coloré pour rehausser les tons neutres et naturels

Les principes de base : les matières

Les matières seront naturelles et brutes avec le bois (clair, blond, ambré et quelquefois foncé ou style wengé), le coton, la laine, le lin, les fibres tressées (cannage)… Les matières minérales (béton, tadelakt, chaux, brique, terre cuite, céramique) auront également toute leur place. Rappelez-vous, on s’inspire de la nature, de la terre, du mode de vie rustique et simple. La (fausse) fourrures et les peaux (synthétiques pour moi…) conviendront également. Enfin l’osier, le rotin et les fleurs séchées apporteront la touche bohème et naturelle qui convient. En revanche, du style vintage nous pourront apporter le plastique ou le métal policé et coloré (en simple touche).  

Bois, osier et tapis Kilim

Les principes de base : Mobilier et accessoires

En ce qui concerne le mobilier et les accessoires on a l’embarras du choix et il faudra choisir intelligemment pour assortir les styles bohème, vintage, scandinave et campagne, en gardant toutefois à l’esprit que l’accumulation n’est pas le maître mot ici. Si la grande table de bois brut est un must (j’y reviens plus bas), les meubles d’inspiration scandinave (petit buffet à pieds compas par exemple), les fauteuils et tables basses en rotin, le mobilier de designer, l’électroménager vintage conviendront parfaitement pour la tendance Kinfolk. L’accessoirisation passera par la terre cuite et la céramique, les fleurs séchées, les herbes de la pampa, les tapis Kilim (avec du bleu indigo, preuve qu’il est ancien), les tentures, les plaids… Les souvenirs de voyage (par petites touches) sont également bienvenus. Tous les accessoires rétro peuvent trouver leur place ici (miroir ancien, horloge murale, plaque de publicité…). Enfin, les plantes sont omniprésentes et toutes les compositions sont possibles (de la plante verte de nos grands-mères, en passant par les cactus et les plantes exotiques). On fait rentrer la nature dans notre intérieur.

Kinfolk et mix and match
Kinfolk et plantes vertes

Les principes de base : La lumière

Enfin, la lumière se doit d’être bien présente. Il est intéressant ici de posséder de larges ouvertures sur l’extérieur pour bénéficier au maximum de la lumière naturelle. Dans le cas contraire, on multiplie les sources de lumière artificielle avec des plafonniers vintage, des spots et, pour une lumière plus douce, des photophores et des bougies. Si on manque réellement de lumière on opte pour un sol et des murs blancs ou très clairs. 

Grande baie vitrée, plafonnier et guirlande

Kinfolk et art de vivre

Puisque le courant Kinfolk est un art de vivre, qu’il appelle à un mode de vie plus sain, de la nourriture non transformée et des grandes tablées conviviales, voici un rapide tour d’horizon des cuisines, salle à manger ainsi que des décorations de table.

Cuisine kinfolk
Cuisine kinfolk
Cuisine kinfolk
Cuisine kinfolk
Cuisne kinfolk tendance vintage

Le terme Kinfolk signifie « parents », « amis » ou « proches » ce qui signifie qu’il prône les moments de convivialité. Ainsi l’art de la table et l’art de recevoir en découle. Lorsque l’on reçoit les tablées sont décorées de manière naturelle et légère et on privilégie le DIY (détournement de bouteille en verre et boite de conserve en vases par exemple, bouquet cueillis dans les champs, branchage ramassés…). La vaisselle en céramique dans des tons neutres est plébiscitée tandis que les nappes en lin et coton recouvrent les grandes tables en bois brut.

Bref, vous l’aurez compris, le Kinfolk, c’est aussi dans l’assiette. Il faut pour cela aimer préparer des repas de ses mains, pour des convives nombreux et que l’on accueille en toute simplicité !

Une table champêtre et conviviale
Tablée accueillante pour les fêtes
Table nature
Vaisselle naturelle pour table kinfolk

Mais, comme toujours, un style déco peut envahir toutes les pièces de la maison et ne pas se cantonner aux pièces à vivre. Regardons les chambres et salles de bain du style Kinfolk.

Chambre épurée couleur terracotta
Chambre aux tons neutres reposants
Tons naturels réhaussés de terracotta et jaune
Salle de bain épurée et naturelle
Salle de bain tendance vintage
Salle de bain épurée et végétale

Voilà, cet article est terminé. J’espère que ce style déco vous aura plus ! On se retrouve le mois prochain pour un autre article. Abonnez vous à la newsletter si vous aimez et visitez mon site ! A bientôt.

Publié le Laisser un commentaire

Le style brocante et les meubles peints

Le style brocante et les meubles peints

Le style brocante en décoration d'intérieur

Avec le succès actuel des brocantes (physique ou en ligne), des vide-greniers et autres sites de seconde main, mais également la prise de conscience que la récup’ ou le DIY (même si je ne suis pas fan…) permettent d’arrêter d’acheter du neuf sans arrêt, le « style brocante », s’impose peu à peu dans nos intérieurs. Et c’est tant mieux ! Je reste persuadée qu’il faut quitter les sentiers aseptisés de la décoration aux tons neutres et du meuble à monter soi-même et en mélaminé ! Et surtout, enfin affirmer une décoration d’intérieur personnelle, chaleureuse, vivante et pratique à vivre. Ce style peut être mis en œuvre par quelques touches (si l’on souhaite rester sobre) ou en total look si notre intérieur s’y prête. Nous commencerons tout d’abord pour notre liste de mots clefs qui nous permettront de garder le fil directeur à chaque nouvelle acquisition : vintage, désuet, suranné, usé, décalé, mix and match, personnel, authentique, historique, patrimonial, dépareillé, sentimentaliste, caractère, éclectique…

Les principes de bases : espaces et volumes

Dans le style brocante tous les types d’espace et de volumes pourront convenir. Ainsi, que vous possédiez une vaste pièce de type loft ouvert ou un ensemble de petits espaces cloisonnés vous pourrez créer ce style de déco. Il suffira simplement d’adapter les dimensions des meubles et objets chinés à l’espace que vous possédez (pas de bahut gigantesque de grand-mère si notre salle à manger est minuscule, préférez les petits buffets parisiens, rejetez les meubles contre les murs si vous manquez d’espace ou bien créez un ilot central avec les canapés dans un salon immense…). Parce que, qui dit décoration d’intérieur soignée, dit « circulations », et celles-ci doivent être pensées pour éviter de se retrouver avec un intérieur impossible à vivre (ménagez 80 à 90 cm pour les passages, c’est le minimum). 

Le buffet parisien, adapté aux petits intérieurs
Un grand salon au style brocante

Les principes de bases : les couleurs

Un mot d’ordre pour les couleurs, elles doivent être surannées, vieillies et patinées. Le propre du style brocante c’est que les objets chinés doivent avoir vécu. Ainsi les couleurs trop vives et primaires devront être évitées. On choisit par exemple des couleurs rabattues ou passées pour les accessoires déco (vieilles plaques publicitaires en métal, tableaux et tapis anciens, vases en porcelaine ou verre fumé…). On peut également travailler sur des couleurs en camaïeux ou des complémentaires (répartition à 70 – 30 % ou à 80 – 20 % pour obtenir de jolis contrastes). N’oublions pas non plus les murs. Si notre décoration est chargée on privilégiera des murs neutres (blanc cassé, gris, taupe), sinon on pourra choisir un papier peint vintage, des faux soubassements bois voire quelques tentures. Les murs sont l’écrin de la déco, il ne faut pas les négliger. 

Couleurs rabattues et complémentaires - orange et bleu
Beige, noir et bordeaux
Noir, blanc, taupe et bois

Les principes de base : les matières

Dans le style brocante on doit remettre au goût du jour les matières désuètes : les vieilles dentelles, les cuirs usés et abimés, les tissus râpés, le bois franchement patiné, le rotin jauni, les peintures écaillées, les miroirs piqués, la verroterie trouble, le métal rouillé ou oxydé, la porcelaine trop lavée, les vieux papiers peints … Tout est prétexte pour mettre en scène la marque du temps. Ce que font par ailleurs très bien les brocanteurs sur les marchés aux puces. On peut s’inspirer de leurs mises en scène

Florilège de matériaux anciens
Bois, tissus, osier et métal

Les principes de base : Mobilier et accessoires

Le mobilier et les accessoires devront être choisis avec soin parce que ce sont eux qui créeront réellement l’atmosphère brocante que vous souhaitez obtenir. Les meubles anciens en bois patinés et dans leur jus seront parfaits pour stocker la vaisselle (chinée), les livres et exposer les bibelots et la déco. Il faut les choisir VRAIMENT anciens, avec du charme et de l’authenticité. Attention ici au choix du lieu d’achat : préférez les brocantes ou certains vide-greniers mais évitez le Bon Coin qui regorge de meubles rustiques des années 1970/1980 sans réel intérêt et surtout sans vraie patine. Pourquoi pas, également, chiner un meuble de designer (fauteuils et chaises tulipe par exemple). Le style brocante ne signifie par forcément très ancien, toute la décoration des années 1950 y apportent même de la modernité. Le tout est d’arriver à marier le « très ancien » et le « contemporain ancien » … On peut également chiner des canapés et fauteuil Chesterfield, du mobilier en rotin, d’anciens établis de menuisier, des meubles de métiers, des fauteuils de style, du formica (c’est kitch mais ça marche !). Et comme parfois en brocante on n’a pas la possibilité d’acheter tout le mobilier assorti, on en profite pour dépareiller ! Quant aux accessoires, il n’y a que l’embarras du choix : vieilles plaques publicitaires en métal, verroterie et porcelaine, miroirs anciens à la dorure abimée, dame jeanne, anciennes échelles en bois (qui seront détournées), accessoires d’école vintage (vieilles cartes par exemple, bureau d’écolier), tapis, balances d’épiciers d’antan … Et la liste n’est pas exhaustive.

Chaises tulipe pour une salle à manger brocante
Mobilier dépareillé pour une salle à manger/cuisine brocante
Balance d'épicier vintage pour une cuisine brocante
Ancienne carte scolaire et quilles en bois

Les principes de base : La lumière

La lumière quant à elle supportera de n’être pas trop vive ni naturelle. En effet pour accentuer l’effet « brocante » une lumière artificielle tamisée met en valeur le mobilier et les objets chinés tout en créant une ambiance un brin mystérieuse. Et cela tombe bien car dans les brocantes on trouve pléthore de luminaires rétro qui seront du plus bel effet (à suspendre, en applique, à poser…). 

Si le style brocante est particulièrement adapté aux pièces à vivre…

Salle à manger de style brocante - Matériaux et mobilier dépareillés
Chaises dépareillées pour une cuisine ou une salle à manger brocante
Accumulation vintage dans un salon au style brocante

On peut également la mettre en œuvre dans les chambres et les salles de bain. C’est le cas ci-dessous. 

Chambre au style brocante
Une chambre d'enfant brocante poétique
Une chambre d'enfant brocante poétique
Chambre de style brocante au mobilier dépareillé/accessoires vintage
Salle de bain style brocante avec meuble détrourné et baignoire en zinc
Salle de bain au style brocante

Et le mobilier peint dans tout ça ?

Comme toujours je vais finir mon article par un petit mot (rapide cette fois ci) sur le mobilier peint… ou pas ! On trouvera assez facilement en brocante du mobilier patiné pour lequel on n’aura rien à faire, à part l’exposer, le mettre en scène. Si on n’est pas franchement bricoleur et un brin manuel on choisira des meubles pour lesquels un simple coup de ponceuse et de cire pourront créer l’effet de la patine du temps. Bien entendu, si l’on a le courage et le temps on pourra mettre en œuvre des patines plus recherchées. Je vous renvoie ici à mes articles sur le style campagne (ici), le style loft (), le style romantique (c’est par là) et le style nature (c’est par ici) puisque les patines qui y sont expliquées conviennent bien au style brocante : des peintures mates, de fausses usures, des couleurs fanées, pastels ou sombres. Il faut créer ou recréer la marque du temps. Et rien n’empêche non plus de garder ce vieux mobilier  dans son jus ! Dans ce cas protégez simplement la patine avec une cire naturelle non teintée. Enfin n’oubliez pas que les accessoires déco peuvent aussi être patinés artificiellement (miroirs, chandeliers, cadres, persiennes …). 

Quelques exemples

Buffet patiné blanc
Vitrine patiné en bleu nuit
Petit meuble de SDB patiné vert clair
Buffet patiné
Jardin d'hiver dans une terrasse couverte - toit verrière
Console et miroir patinés
Noir et bois patiné

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. Contactez moi pour des conseils mobilier et déco si vous le souhaitez. 

N’hésitez pas à liker et partager. Faites moi également part de vos commentaires et pensez à vous inscrire à la newsletter.

 

A bientôt pour un prochain article.